Maison d'accueil

L’abus sexuel est un phénomène très traumatisant pour les enfants qui en sont victimes. Le tabou autour de ce sujet, le refus de la dénonciation, la stigmatisation des victimes et la banalisation du phénomène, ne font qu’empirer les traumatismes que vivent les filles victimes d’abus sexuel. Très souvent abandonnées à elles-mêmes, il leur faut surtout un endroit où elles puissent trouver de l’aide. La Maison d’accueil et de transit KEKELI est l’un de ces endroits.

La Maison d’accueil et de transit s’occupe de la prise en charge des enfants victimes de violences et d’abus sexuels (VAS). Elle leur offre un environnement  adéquat dans le processus de reconstruction de leur vie. Il s’agit d’une aide sécurisante de l'enfant à réacquérir une conscience de soi-même après coup de la scène traumatique de l’abus sexuel. Depuis novembre 2006, la Maison n'enregistrait que les filles. Mais à partir de 2011, des cas de garcons victimes de VAS sont référés à la Maison.

Les enfants (fille comme garçon) bénéficient d'un accompagnement et suivi psychologique, médical/sanitaire, socio-éducatif et un appui juridique à l'enfant victime de VAS dès l’accueil de l'enregistrement de ce dernier à la Maison de transit. Par ailleurs, leurs familles sont accompagnées soit psychologiquement soit pour les procédures judicaires. Les enfants accueillis sont victimes soit d’abus intrafamilial (cas d’inceste ou abus par un membre de la famille) soit extrafamilial (cas de viol ou abus par toute personne en dehors de la famille). Le séjour des filles à la Maison dépend de ces deux types d’abus et de la situation familiale de la victime. Certains cas d’abus sexuel requièrent de moins en moins un séjour à la Maison KEKELI. Cependant ces cas d’abus ont bénéficié de toutes les interventions de la Maison mais en externe. Ce que nous appelons communément des cas externes. Uniquement les filles sont hébergées à la Maison de transit. les garcons sont suivis à l'externe.

Des activités éducatives accompagnent les victimes durant leur séjour à la Maison avant leur réinsertion sociale (scolaire ou professionnelle) ou familiale (propre famille ou famille d’accueil).

L'équipe de la Maison de transit est composée de:

  1. Coordinatrice,
  2. assitantes Sociales dont une Responsable de la maison de transit),
  3. une Agent de santé,
  4. une  Psychologue,
  5. une Educatrice,
  6. intendante 
  7. 2 mamans,

 

L'équipe est au service des enfants pour les aider à surmonter leur traumatisme, à tolérer les frustrations, à préparer l’avenir par la reprise des études ou par une formation professionnelle et progressivement à écrire une nouvelle page de leur histoire. Cette équipe surtout les intervenants sociaux se réunit chaque une fois par semaine pour faire l’étude et l’analyse des dossiers des enfants et élaborer le plan d’intervention et de service; et une fois par mois parfois avec l'intendante de la Maison et les 2 mamans.


L’équipe de la Maison travaille aussi en collaboration avec la DGPE, la ligne verte (ALLO 111) la DCPJ, la brigade territoriale, le Juge pour enfant, le 1er Substitut, les commissariats, les CHU, les CMS et d’autres institutions et ONG (Terre des Hommes, BICE, Providence, ….)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×