Présentation du centre KEKELI

Historique du Centre KEKELI
 

Le Centre Kékéli est présent depuis Novembre 2006 à coté du marché de Hanoukopé à Lomé (Togo) à l’initiative des Sœurs Carmélites de la Charité Védruna.

En effet, le Centre KEKELI est le fruit du projet KEKELI initié par les Sœurs Carmélites de la Charité Védruna avec l’appui de Plan Togo. Les Sœurs Carmélites de la Charité Védruna disposent au Gabon de deux centres pour l’accueil d’une part des enfants de la rue et d’autre part des filles victimes de la traite. Elles ont constaté que beaucoup d’entre ces filles venaient du Togo et du Bénin. Ne maitrisant pas les véritables causes de ce phénomène ni les actions menées pour lutter contre ce dernier à la source, la congrégation a fait une réflexion de venir au Togo. Arrivée en 2004, les sœurs ont trouvé que plusieurs organisations non gouvernementales (ONG) travaillent sur la traite, ce qui leur prouve qu’il y a une réponse à la question de la traite des filles.

Avec Plan Togo, les sœurs ont animé un atelier qui a connu la participation des ONG assurant des services de soutien aux filles. Au sortir de l’atelier, elles se rendent compte qu’il n’y avait pas de cadre pour la prise en charge des filles victimes d’abus sexuel, c’est ainsi qu’elles en ont fait une priorité. C’est dans ce but que le Centre KEKELI dispose d’une maison d’accueil où les filles victimes d’abus sexuels trouvent un cadre salutaire d’hébergement temporaire leur permettant de surmonter les traumatismes subis et de trouver une issue personnelle, familiale, scolaire et sociale favorables.

Grâce au financement de Plan Togo, le Centre KEKELI dispose d’une maison d’accueil et de transit pour les enfants victimes de violences et abus sexuels et d’un Centre de Jour pour tous les enfants en général et les enfants travailleurs en particulier.

Le Centre KEKELI vise à assurer la protection, l’épanouissement et le rayonnement des enfants. KEKELI propose à cet effet, un espace récréatif, formatif, culturel, d’écoute et d’accueil pour les enfants travaillant au marché de Hanoukopé ou du quartier et contribue à la lutte contre les violences et abus sexuels des enfants.

Les enfants, les familles, les communautés, les partenaires du Centre KEKELI et les services de l’Etat tels que la DGPE, la DGPJ, etc… sont toujours étroitement associés à la mise en œuvre des actions menées. Les programmes d’activités privilégient les situations où les droits de l’enfant, tels qu’ils sont énoncés dans la Convention relative aux Droits de l’Enfant (CDE), sont bafoués de façon intolérable notamment l’exploitation des enfants dans le monde du travail, les violences et abus sexuels des enfants etc… Beaucoup d’enfants surtout les filles en sont victimes. 

 La délocalisation du marché en 2011, a plus de 200 mètres du centre, eu des influences sur l’accompagnement des enfants travailleurs et le travail avec la population du marché notamment la réduction du taux de participation des enfants travailleurs et des femmes aux activités du Centre à cause de la distance. Pour pallier à ce problème et être toujours plus proche des enfants et de la population du marché pour une meilleure protection, le Centre KEKELI, avec l’accord de l’EPAM et le financement de Manos Unidas et les efforts du Parrain de KEKELI via le Groupe Colas et la fondation Goodplanet, a construit ce bâtiment et équipé dénommé « espace MILEDU » au sein du marché Le Togo.

Le Centre KEKELI dispose alors de trois (3) cadres :

 centre-de-jour
Centre de Jour

 Cimg2606

Maison d'accueil et de transit

Dsc00351

Espace MILEDU

 Nos objectifs :

Objectif global :

Contribuer à la protection et à l’amélioration des conditions de vie des enfants en particulier les enfants victimes de violences et abus sexuels (EvVAS) et enfants travailleurs (ET) et/ou victimes de mobilités (EvM) au Togo

Objectifs spécifiques :

 1.La prévention de toutes sortes d’abus/maltraitances à l’égard des enfants en particulier le travail des enfants et les violences/abus sexuels des enfants est renforcée au niveau de la population infantile et adulte du Togo

 2.La prise en charge/accompagnement des enfants victimes de violences et abus sexuels (EvVAS) de la région maritime et des enfants travailleurs (ET) et/ou victimes de mobilités (EvM) au marché Hanoukopé est assurée

 3.Les EvVAS de la région maritime et des ET et/ou EvM au marché Hanoukopé pris en charge sont accompagnés dans le processus de leur réinsertion soit familiale, scolaire ou professionnelle

 4.Des partenariats tant techniques, financiers et sociaux, notre implication dans les réseaux en vue des actions de plaidoyer en collaboration avec d’autres institutions gouvernementales et non gouvernementales ainsi que notre visibilité sont renforcés

 
L’équipe du Centre

  • Les Sœurs Carmélites de la Charité :  
    Initiatrices et Responsables du Centre
  •  
  • Une équipe permanente composée de :
    - Coordinatrice 
    -  Comptable
    - Assistante administrative  chargée de programmes/projets
    - Assistants sociaux
    -  psychologue 
    - Agent de santé
    -  Juriste
    - Educateurs dont (éducatrice spécialisée, éducateurs,animateurs)
    - Intendante pour la maison d'accueil et transit
    -Maman de maison pour l'accompagnement des filles de la maison
    - Animatrice  AGR
  •  
  • Une équipe d'appui composée des volontaires et stagiaires :
    Il s’agit des étudiants, paroissiens et autres bénévoles qui aident pendant les grandes vacances, période au cours de laquelle sont organisées d’intenses activés de vacances dénommées Vacances Utiles et appuient ponctuellement durant toute l’année dans les  activités du Centre KEKELI.

 

« Ensemble, apprenons aux enfants à se faire respecter et à respecter ce qui est juste pour eux »

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×